J’ai pris la liberté de choisir ces contraintes là

Vinciane Mouronvalle Chareille

« Je fais ce que je veux, quand je veux, si je veux ! »

C’est avec son projet ThePlaceToBike que Vinciane est entrée à BoostInLyon. Faisant alors partie des coachs de l’association, j’ai eu le plaisir d’accompagner certaines de ses réflexions. Mais c’est surtout notre intérêt pour la communication et notre penchant commun pour l’anticonformisme qui nous a vite rapprochées.

Depuis, Vinciane a fait beaucoup de chemin et est devenue une figure lyonnaise incontournable du combat pour le droit des femmes. Et même quand elle corrige mes questions, je continue à admirer encore un peu plus sa détermination et son courage dans sa quête de l’égalité des genres.

Comment occupes-tu tes journées ? Qu’est-ce qui est différent dans ta manière de vivre ?

Je suis entrepreneuse, fondatrice de l’agence uniQ en son genre, dédiée à la représentation des femmes et des hommes dans notre société. Je forme et accompagne les équipes marketing et communication à supprimer les stéréotypes de genre dans l’image et à pratiquer le langage ouvert (la version plus globale de l’écriture inclusive).

J’ai un rythme de travail hybride entre le statique et le nomade. J’ai un bureau en dehors de chez moi et je travaille très facilement en nomade, soit dans Lyon soit en voyage. Mon époux étant aussi entrepreneur, on organise nos déplacements ensemble le plus souvent possible. On optimise nos frais et on voyage ensemble. En ce moment, je suis à Annecy, sur une terrasse d’hôtel dans la vieille ville. Et, tout à l’heure, j’irai me baigner avant de rentrer à Lyon.

J’ai bientôt 48 ans, en pleine fleur de l’âge.

Quand es-tu passé d’un style de vie traditionnel (métro-boulot-dodo) à une approche moins conventionnelle du quotidien ?

J’ai toujours trouvé le rythme habituel très contraignant pour mon rapport au temps. Et puis la hiérarchie me pesait vraiment. J’avais besoin de liberté dans mes décisions, mes actions, mon rythme.

C’est devenu possible en 2013 lorsque j’ai créé mon activité. En 6 ans, j’ai appris à identifier mes besoins, à construire un cadre qui me convient.

En quoi ce changement avait-il du sens pour toi ? Quel impact cela a-t-il eu sur ta vie ?

J’ai pris la liberté de choisir ces contraintes là plutôt que celle du salariat. J’aime respecter mon humeur autant que possible, et écouter mon besoin me rend plus efficace.

J’aime prendre mon temps, et je sais travailler très vite. J’ai pu culpabiliser au début de prendre une journée « off », maintenant je sais à quel point elle me sera bénéfique quand je reprendrai le boulot. De toutes façons, si mon énergie est basse, mon travail sera médiocre et j’enclencherai une spirale négative. J’évite ! Je préfère me reposer et travailler plus intensément plus tard.

Comment ta famille voyait-elle ton futur ? Est-ce que cette nouvelle vie a été quelque chose qu’ils ont accepté facilement ?

Mon époux entrepreneur m’a toujours soutenue tout en ayant un peu peur de l’emprise de nos affaires sur notre vie privée. Après avoir passé une période où on ne parlait plus que boulot, nous avons posé des règles communes : les soirs et les weekends sont devenus intouchables ! Et quand c’est nécessaire, on débrief le vendredi soir à l’apéro, et après on passe à autre chose. Nous avons aussi appris à garder pour soi nos inquiétudes qui avaient un impact négatif sur la confiance de l’autre. Nous parlons plus facilement de notre recherche de solution face à une difficulté, ça change tout.

Chacun.e notre tour nous avons travaillé à la maison et cela a été difficile dans les deux cas. En prenant des bureaux respectifs, nous avons retrouvé notre espace de vie privée. Dans mon bureau, j’ai posé tout ce qui est lié à mon travail, excepté mon ordinateur portable. Je retrouve tout quand j’arrive et y laisse tout quand je ferme la porte à clé. Je me sens plus légère.

Quelles sont tes principales sources de stress au quotidien ? Comment les géres-tu ?

Ma plus grande peur est de générer trop peu de revenus. J’ai eu un grosse période creuse au moment de la liquidation de ma première entreprise, et ça m’a marquée. Je trouve cette peur très constructive tant que je la canalise et que je mets en place les actions nécessaires pour développer le business.

Pour la canaliser, j’ai appris à gérer mes émotions, je pratique la méditation en pleine conscience et le yoga. Désormais j’accepte cette peur comme une enfant dont j’aurais la responsabilité, je m’occupe d’elle et la prends symboliquement par la main pour lui montrer le chemin.

Quelle est la plus grande joie liée à ton style de vie ?

Je fais ce que je veux, quand je veux, si je veux !

Comment gères-tu les relations avec tes clients, collègues, amis, famille, partenaire(s)… ?

Plus j’avance et plus j’ai besoin de me créer des espaces différents entre pro et privé.

Pour ma clientèle, je suis disponible aux horaires de bureau et je viens de mettre en place un système téléphonique avec un numéro de fixe, renvoyé vers mon portable quand je suis mobile. Quand je suis off, je mets le répondeur et garde mon portable actif pour les relations amicales, la famille.

Mes principales partenaires sont les autres membres de l’équipe de Profession’L partour en France, et les membres de l’organisation de Lean In Lyon. Les échanges se font le plus souvent par téléphone ou par visioconférence. J’ai même une stagiaire qui travaille pour l’agence depuis Poitiers ; on se parle tous les 2 jours max, selon l’intensité de mon activité. Dans mes critères de sélection, j’ai intégré l’autonomie dans le travail.

Qu’est-ce qui te fait vibrer en ce moment ?

De développer l’activité de l’agence dans la perspective de créer un environnement professionnel aligné avec mes valeurs de responsabilité sociale, de respect, de partage, de co-construction pour changer le monde. En tous cas j’ai la satisfaction de participer à créer le monde dans lequel je veux vivre. J’ai testé plusieurs approches et je sais que je trouverai la bonne en temps voulu.

Y-a-t-il une chose que peu de gens savent sur toi?

Mes proches connaissent mon penchant artistique : je fais de la musique, je chante, je pose de la couleur sur la toile. Dans ma sphère privée pour l’instant.

Quel achat de moins de 100€ a le plus amélioré ton quotidien ces dernières années ?

Je dépasse un peu le budget parce que ça a vraiment changé ma vie quotidienne.

Je ne digère par l’eau des robinets. Pendant des années, j’ai acheté des bouteilles d’eau en plastique hyper polluantes, lourdes, encombrantes et très coûteuses. J’ai dépensé 150€ pour installer sous mon évier un filtre à eau à base de céramique de coco (une marque anglaise). J’ai doublé l’action en installant le même filtre version mobile au bureau, et je l’emmène en voyage. J’ai révolutionné ma vie!

Si tu avais un conseil à donner à quelqu’un qui veut vivre et travailler différemment, ce serait quoi?

Done is better than perfect !

Essaie, teste, expérimente, améliore ! 
Cherche quels sont les points de sécurité qui te sont indispensables, satisfait-les ! Puis fais bouger tout le reste jusqu’à ce que tu te sentes bien !

Où les lecteurs peuvent-ils te trouver ?

Tu veux dire le lectorat ? 😉

uniqensongenre.com
mon profil LinkedIn
la page Linkedin de l’agence
la page Facebook de l’agence
le compte Instagram de l’agence
04 28 38 25 65

 

Mais
Encore

 

Newsletters

  • Le Kameleon Express: Chaque mois, cinq ressources pour freelancers et autres travailleurs nomades. Ce sont des articles, des outils, des conférences, et autres vidéos ou cours en ligne repérés sur le net. Ils ont retenus mon attention, je les connais un peu ou très bien et je les partage avec vous.
    Attention: beaucoup de ces contenus risquent d’être en anglais. Vous êtes prévenus!
  • Les Nouvelles Fraîches: Toute l’actualité du collectif concentrée en une courte newsletter mensuelle. Pour ceux qui ne sont pas fans de Facebook et qui veulent quand même se tenir informés des prochains événements, des portraits de Kaméléons et autres challenges.
  • Les Exclus: Une opportunité professionnelle par-ci, une offre promotionnelle par là… Si vous voulez vraiment tout savoir avant tout le monde, cochez cette case. Promis, votre adresse ne sera vendue à personne et tout ce qui viendra à vous sera sérieusement vérifié par mes soins.
Prenez votre dose d'inspiration

Prenez votre dose d'inspiration

Chaque mois, recevez le portrait inspirant de personnes qui vous ressemblent et qui ont fait le choix de s’affranchir des conventions pour vivre à leur manière et revendiquer leur liberté.

Votre première dose d'inspiration arrive dès demain!