On savait juste qu'on voulait quelque chose de différent

Kit Whelan & Nick Schneble

 

« Être un « digital nomad » n’était pas vraiment un choix de vie en 2009. »

Lorsque l’on pratique le « nomadisme », il est évident que l’on finit par rencontrer des gens qui partagent ces même valeurs et ce, parfois, depuis bien plus longtemps.

J’ai rencontré Nick & Kit sur dans un parc de Portland, OR où ils organisaient un meetup pour les nomades digitaux pendant la semaine du World Domination Summit. Depuis, nos chemins se sont croisés à Barcelone, à Portland à nouveau, à Londres et bientôt à Wellington, Nouvelle-Zélande, où ils organisent le quatrième épisode de leur conférence 7in7.

Comment occupez-vous vos journées ? Qu’est-ce qui est différent dans votre manière de vivre ?

Nick: Je suis développeur, amateur de burgers, de café et de science-fiction. Kit et moi avons sommes nomades depuis 10 ans, et même après tout ce temps, nous bougeons généralement tous les mois. C’est le plaisir du changement. Nous nous targons aussi d’être super minimalistes. Toutes nos affaires tiennent dans une valise-cabine.

Kit: Comme le dit Nick, nous sommes nomades depuis un moment, et cela fait aujourd’hui partie intégrante de notre identité. En tant que fondateurs de la conférence 7in7, nous passons pas mal de temps à réfléchir à comment améliorer les conditions de vies des personnes dont le style de vie n’est pas lié à un point géographique… mais ce n’est que l’un de nos passions! J’ai une activité de conseil en marketing sur les réseaux sociaux depuis 10 ans, et un podcast destiné aux femmes nomades qui s’appelle Nomad + Spice. Je suis obsédée par les chats, la danse, et tout ce qui est un peu nerdy. Une seule de ces passions est difficile à assouvir lorsqu’on est constamment sur la route.

Quand êtes-vous passés d’un style de vie traditionnel (métro-boulot-dodo) à une approche moins conventionnelle du quotidien ?

Nick: 2009, après que l’entreprise pour laquelle je travaillais soit fermée par le groupe auquel elle appartenait. On s’est retrouvé avec un petit pactole et pas du tout envie de le gâcher à Los Angeles.

Kit: À la différence de ses collègues, j’étais ravie que l’entreprise de Nick ferme! J’avais déjà abandonné le style de vie 9h-17h pour travailler sur la campagne d’Obama, et j’ai commencé à travailler en freelance en Janvier 2009. Je n’attendais que le moment où je pourrai mettre toutes mes affaires dans un placard. Et dès qu’il a reçu sa lettre de licenciement, je me suis mise à regarder les billets d’avion.

En quoi ce changement avait-il du sens pour vous ? Quel impact cela a-t-il eu sur vos vies ?

Nick: Kit tournait déjà en rond comme un lion en cage depuis des années. On avait l’impression d’avoir atteint un plateau, il n’y avait plus de montagne à gravir mais juste un autre boulot, un autre appartemment, un autre week-end au même endroit, donc cette opportunité était bienvenue. Cela a changé nos vies de la même manière qu’enfiler une nouvelle paire de chaussure qui vous va à merveille, ou que de se trouver face à une oeuvre d’art qui vous prend aux tripes peuvent le faire. C’est comme regarder le soleil se coucher sur l’océan. Tu réalises que c’est toujours comme ça que ça aurait du se passer, mais ça t’a pris tout ce temps pour t’en rendre compte.

Kit: Ouaip, j’étais prête à changer depuis un moment. Je crois que je n’ai jamais vraiment été faite pour la vie de bureau. Je suis beaucoup plus à l’aise et beaucoup plus heureuse à la recherche d’un signal WiFi tout en faisant la guerre aux moustiques et à la nourriture douteuse. C’est comme si j’avais enfin trouvé le style de vie pour lequel j’étais vraiment faite.

Comment votre famille voyait-elle votre futur ? Est-ce que cette nouvelle vie a été quelque chose qu’ils ont accepté facilement ?

Nick: Ma famille a été surprenamment silencieuse sur le sujet. Mais, le fait que je ne leur ai jamais vraiment dit qu’on n’avait pas l’intention d’arrêter a probablement aidé. Le temps qu’ils comprennent, ils y étaient déjà habitués.

Kit: On ne savait pas vraiment que c’était un changement vu qu’être un digital nomad n’était pas vraiment une option en 2009. On savait juste qu’on voulait quelque chose de différent. Considérant ma personnalité et de mon histoire personnelle, je ne pense pas que ma famille ait été surprise du tout.

Quelles sont vos principales sources de stress au quotidien ? Comment les gérez-vous ?

Nick: La stabilité financière… Avoir l’impression de travailler « assez ». S’assurer que l’on prend suffisamment de pauses pour se faire plaisir. Un burrito ou une pizza?

Kit: En faire trop! Lorsque l’on rase toute structure dans une vie, c’est à nous de la remplacer avec quelque chose. Pour moi, c’est facile de dire oui à trop de projets et d’idées, et ma to-do list est sans fin. La différence c’est que je choisis tout ce qui va sur cette liste. J’apprends à dire non et à sous-traiter de plus en plus de choses pour soulager mon stress et me pemettre d’apprécier l’endroit où je suis.

Quelle est la plus grande joie liée à votre style de vie ?

Nick: La capacité à me réveiller, voir qu’il fait beau dehors et décider d’aller me promener et d’en profiter au maximum. De tomber sur un festival et de s’arrêter pour en profiter. De boire un café glacé en regardant passer des petits chiens tout mignons. En un mot, de savourer l’instant présent quoi qu’il arrive.

Kit: Le fait que j’ai 100% le contôle de mon temps. Je décide ce que je fais et quand je le fais. C’est la vraie liberté, et je ne peut en vouloir qu’à moi-même si les choses sont déséquilibrées.

Comment gérez-vous les relations avec vos clients, collègues, amis, famille, partenaire(s)… ?

Nick: Facile? Ça fait 10 ans qu’on fait ça. Pour les amis et la famille c’est emails et réseaux sociaux, et pour les clients c’est comme pour toutes les personnes qui travaillent en freelance: emails et conversations video quand l’email ne suffit plus pour une raison ou une autre.

Kit: Je voyage beaucoup avec mes amis! Notre communauté est relativement proche et nous retrouvons des amis plusieurs fois par an. Pour les amis et la famille qui ne sont pas nomades, c’est facile de prévoir d’aller les voir plusieurs fois par an aussi! Et entre ces rencontres on garde le contact avec des tonnes de conversations vidéo!

Qu’est-ce qui vous fais vibrer en ce moment ?

Nick: Star Treck: Discovery sur Netflix! En tous cas sur Netflix en dehors des États-Unis. Et aussi cette sauce piquante habanejo que j’ai trouvé en Thaïlande.

Kit: Passer plus de temps au bord de l’eau. Après 10 ans de voyages non-stop je deviens de plus en plus difficile sur les endroits où je passe mon temps, et je dis plus facilement non aux endroits qui ne m’intéressent pas en ce moment. Et oui aux villes de bord de mer!

Quel achat de moins de 100€ a le plus amélioré votre quotidien ces dernières années ?

Nick: un répartiteur audio. Ça coûte quelque chose comme 5€. Quand il est tard et que l’on se trouve dans un endroit partagé ou bruyant, c’est la seule manière de regarder une série avec ta copine.

Kit: Bonne question! Je vais vous parler de quelque chose que j’ai depuis un moment, mais je l’aime tellement que je le remplace dès qu’il est trop usé. C’est un sac compression pour voyage, qui transforme une montagne de vêtements en un paquet de taille acceptable et facile à mettre dans une valise!

Y-a-t-il une chose que peu de gens savent sur chacun d’entre-vous?

Nick: J’aurais trop aimé avoir un hérisson comme animal de compagnie.

Kit: J’ai pris ma première leçon de vol à l’âge de 10 ans.

Si vous aviez un conseil à donner à quelqu’un qui veut vivre et travailler différemment, ce serait quoi ?

Nick: Trouve ce qui te rends heureux. Ensuite assure-toi que tout ce que tu fais est soit a) quelque chose qui te rend heureux, ou b) va entrainer quelque chose qui te rend heureux.

Kit: Sache que c’est ok d’ajuster sa vie au cours des années. Grandir signifie changer, et c’est une bonne chose.

Où les lecteurs peuvent-ils vous trouver ?

Nick: Je suis sur Twitter à @nschneble. Tous les autres liens y sont.

Kit: @kitwhelan sur Twitter et tous les réseaux sociaux!

Mais
Encore

 

Portraits

Prenez votre dose d'inspiration

Prenez votre dose d'inspiration

Chaque mois, recevez le portrait inspirant de personnes qui vous ressemblent et qui ont fait le choix de s’affranchir des conventions pour vivre à leur manière et revendiquer leur liberté.

Votre première dose d'inspiration arrive dès demain!