Vous créerez votre propre chemin et gagnerez en liberté et en flexibilité.

Jedd & Michelle Chang

« Une fois que nous avions franchi le pas, impossible de revenir en arrière! »

C’est lors de ma première expédition dans le nord-ouest des Etats-Unis, pour la conférence WDS que j’ai rencontré Jedd & Michelle. Nos chemins se sont croisés plusieurs fois tout au long des années: à Portland chaque été mais aussi à Barcelone et, en 2020, je l’espère, à Cape Town. Je suis une grande fan de leur blog, dont j’ai beaucoup utilisé les informations lors de mon passage par Lisbonne en Octobre 2018 ; et je partage leur vision d’un mode de voyage plus doux et plus intentionel.

Ils partagent avec nous un bout de leur histoire et la manière dont ils appréhendent leur vie de freelancers nomades.

Comment occupez-vous vos journées ? Qu’est-ce qui est différent dans votre manière de vivre ?

Nous sommes Jedd et Michelle Chang, des États-Unis. Nous sommes mariés depuis 11 ans, nomades depuis cinq ans et avons vécu, ensemble, dans plus de 20 pays.

Nous aidons les petites entreprises et les organisations à but non lucratif américaines à améliorer leur présence en ligne. Notre travail inclut donc le marketing sur les réseaux sociaux, la gestion de sites web, la création de contenu numérique, la rédaction, la communication par e-mail, etc. Le tout, à distance, mais il exige aussi que nous soyons sur place pour une courte saison. Nous avons un blog de voyage, IntentionalTravelers.com, pour promouvoir des expériences transformationnelles à travers le monde. Enfin, nous avons commencé à organiser des voyages « non organisés » en petits groupes afin de présenter aux participants les cultures que nous avons appris à connaître et à aimer.

Nous aimons dire que nous n’avons pas payé de loyer, ni d’hypothèque, depuis 2011 ; si vous ne comptez pas les locations mensuelles d’Airbnb. Nous disons que nous « voyageons », mais cela implique vraiment moins de déplacements d’un endroit à l’autre et davantage de temps passé dans des pays différents pendant des semaines ou des mois. Nous aimons être en Oregon en été, à la fois pour des événements professionnels, pour la saison estivale, et pour passer du temps avec ma famille (Michelle) et nos amis. On faisait beaucoup de « house-sitting » dans l’Oregon, mais maintenant, nous préférons vivre avec les parents de Michelle pendant cette partie de l’année. Lorsqu’il fait gris et froid, nous partons à l’étranger dans des pays comme l’Asie du Sud-Est ou l’Amérique latine. Souvent, nous cherchons des moyens d’échanger notre temps et nos compétences contre une chambre et un repas gratuits. Parfois, nous restons avec quelqu’un que nous connaissons ou louons simplement un appartement avec un bon wifi.

Quand êtes-vous passés d’un style de vie traditionnel (métro-boulot-dodo) à une approche moins conventionnelle du quotidien ?

À l’origine, nous travaillions tous les deux avec des étudiants de second cycle et nous aimions beaucoup notre travail. Cependant, alors que nous étions en train d’acheter une maison en Oregon, j’ai réalisé que je regretterais toute ma vie de ne pas avoir habité à l’étranger à un moment donné.

Donc, au lieu de nous installer, nous avons quitté nos emplois en 2011, rejoint les Peace Corps et fait deux années de service civique dans les zones rurales de la Jamaïque. C’est là que nous avons rêvé de plus de voyages et qu’après une peu de recherches en ligne, nous avons découvert ce qu’était un digital nomad. Nous avons décidé d’essayer de travailler à distance pendant nos voyages et, à la fin de l’année, comme nous avions réussi à joindre les deux bouts nous avons continué!

En quoi ce changement avait-il du sens pour vous ? Quel impact cela a-t-il eu sur votre vie ?

Nous avions vraiment envie de voyager et de voir le monde. Jusqu’à ce que nous découvrions les nomade digitaux et le travel hacking, nous ne réalisions pas que c’était possible. Mais une fois que nous avions franchi le pas, impossible de revenir en arrière. Nous adorons être en charge de notre temps, avoir la possibilité de rendre visite aux gens quand nous le voulons et de définir nos propres règles.

Comment votre famille voyait-elle votre futur ? Est-ce que cette nouvelle vie a été quelque chose qu’ils ont accepté facilement ?

Quitter notre emploi pour rejoindre les Peace Corps dans un pays en développement, a rendu le passage à la vie nomade une pilule plus facile à avaler pour notre famille. D’une manière générale, ils font confiance à notre jugement. Ils savaient que nous étions réfléchis, diligents, responsables, et même s’ils ne comprenaient pas tout-à-fait notre nouveau mode de vie, ils étaient prêts à accepter notre choix.

Quelles sont vos principales sources de stress au quotidien ? Comment les gérez-vous ?

Avec le travail en freelance, il y a toujours une certaine tension entre travailler plus pour plus d’argent ou avoir plus de temps et moins d’argent.

Heureusement, les revenus de notre blog sont plus passifs et nous offrent une certaine marge de sécurité. Nous envisageons également d’investir dans de l’immobilier locatif pour augmenter ce revenu passif et préparer notre retraite.

Les relations avec les autres changent également lorsque vous ne restez pas au même endroit. Maintenant que nous avons un point de chute pendant la moitié de l’année, cela nous aide à bâtir une communauté plus cohérente. Sans oublier que le fait d’être nomade nous permet de rendre plus facilement visit à nos amis et à notre famille éloignés, par conséquent, ces liens deviennent plus solides que si nous avions un emploi traditionnel.

Quelle est la plus grande joie liée à votre style de vie ?

Souplesse et liberté, nouvelles expériences à travers le monde et passer du temps avec nos nouveaux neveux et nièces. Nous sommes vraiment reconnaissants d’avoir ce style de vie!

Comment gèrez-vous les relations avec vos clients, collègues, amis, famille… ?

Nous avons appris à trouver des clients qui comprennent vraiment notre mode de vie, et ne nous obligent pas à nous montrer disponibles à des heures précises dans la journée. Nous communiquons avec eux principalement par email.

Pour les événements, nous travaillons avec des équipes, mais heureusement, ces collègues travaillent également à distance. Nous organisons des réunions sur Zoom et utilisons Slack pour communiquer. Lorsque l’événement approche, nous rentrons aux États-Unis et organisons des réunions physique avec le reste de l’équipe.

Qu’est-ce qui vous fait vibrer en ce moment ?

Je suis ravie de connaître mes nièces et mon neveu et de les voir grandir. J’espère qu’ils viendront voyager avec nous quand ils seront un peu plus âgés!

Y-a-t-il une chose que peu de gens savent sur vous?

J’adore la musique Gospel.

Quel achat de moins de 100€ a le plus amélioré ton quotidien ces dernières années ?

Au fil du temps, j’ai construit une petite boite-à-outils d’objets que j’utilise au quotidien: un Kindle pour la lecture, un support pour ordinateur portable, un clavier et une souris sans fil compacts pour améliorer ma posture lorsque je travaille.

Si tu avais un conseil à donner à quelqu’un qui veut vivre et travailler différemment, ce serait quoi?

Ce mode de vie n’est peut-être pas pour tout le monde, mais si il vous convient, vous ne regretterez jamais d’avoir effectué ce changement. Il y a toujours des sacrifices et un revers à chaque médaille. Pour beaucoup, il faut sacrifier le comfort de la certitude et un peu de sécurité. En retour, vous créerez votre propre chemin et gagnerez en liberté et en flexibilité.

Où les lecteurs peuvent-ils vous trouver ?

IntentionalTravelers.com

Instagram.com/intentionaltravelers

Mais
Encore

 

Newsletters

  • Le Kameleon Express: Chaque mois, cinq ressources pour freelancers et autres travailleurs nomades. Ce sont des articles, des outils, des conférences, et autres vidéos ou cours en ligne repérés sur le net. Ils ont retenus mon attention, je les connais un peu ou très bien et je les partage avec vous.
    Attention: beaucoup de ces contenus risquent d’être en anglais. Vous êtes prévenus!
  • Les Nouvelles Fraîches: Toute l’actualité du collectif concentrée en une courte newsletter mensuelle. Pour ceux qui ne sont pas fans de Facebook et qui veulent quand même se tenir informés des prochains événements, des portraits de Kaméléons et autres challenges.
  • Les Exclus: Une opportunité professionnelle par-ci, une offre promotionnelle par là… Si vous voulez vraiment tout savoir avant tout le monde, cochez cette case. Promis, votre adresse ne sera vendue à personne et tout ce qui viendra à vous sera sérieusement vérifié par mes soins.
Prenez votre dose d'inspiration

Prenez votre dose d'inspiration

Chaque mois, recevez le portrait inspirant de personnes qui vous ressemblent et qui ont fait le choix de s’affranchir des conventions pour vivre à leur manière et revendiquer leur liberté.

Votre première dose d'inspiration arrive dès demain!